vendredi , 22 septembre 2017
Accueil » Acheter des actions en bourse – comment faire ?

Acheter des actions en bourse – comment faire ?

Vous trouverez dans cet article toutes les informations à connaître pour acheter des actions en bourse et se lancer dans le trading (compte titre, PEA…).

Qu’est-ce qu’une action ?

Une action est une part de capital qu’une entreprise a vendu à un actionnaire en échange d’un montant d’argent lors de son introduction en bourse. L’argent ainsi levée est utilisée par l’entreprise pour investir sur de nouveaux moyens de production et augmenter ses bénéfices. Une fois l’action émise, son prix fluctue en bourse en fonction des résultats de l’entreprise et de la perception que les acheteurs et les vendeurs ont de sa valeur. Une action donne de plus souvent droit à un dividende que l’entreprise paye à l’actionnaire en cas de bons résultats.

Comment le cours/prix d’une action est-il fixé ?

Le cours d’une action en bourse est le résultat d’une enchère permanente entre des acheteurs et des vendeurs qui placent leurs intérêts dans un carnet d’ordre. Le cours de l’action correspond à l’intersection entre le plus haut prix qu’est prêt un payer un acheteur et le plus bas prix qu’est prêt à recevoir un vendeur pour cette action en bourse. En pratique le cours ne fluctue que pendant les heures de marché ou heure de bourse. (09h00-17h30 pour l’Europe et 15h30-22h00 pour les Etats-Unis)

Comment acheter des actions en bourse concrètement ?

Pour acheter des actions, il faut ouvrir un compte spécifique auprès de votre banque ou d’un intermédiaire financier (aussi appelé broker ou courtier), il s’agit d’un Compte Titres ou d’un un PEA (Plan Epargne en Actions). Le PEA ne vous donne la possibilité que d’acheter certains fonds ou certaines actions françaises. Si vous souhaitez bénéficier d’une plus grande liberté d’investissement, vous devrez opter pour un compte Titre.

L’AMF propose un guide très complet sur «Comment acheter des actions en bourse» ici et vous pouvez aussi consulter le classement des meilleurs courtiers en ligne pour les actions en 2014 établi par « Les Echos », le journal économique de référence en France.

Le trading d’actions par rapport au trading de CFD

Malheureusement, le trading d’action en bourse est très couteux pour les investisseurs particuliers ne disposant pas d’une immense fortune. Les commissions peuvent vite représenter une part importante de votre investissement si vous n’avez que quelques centaines d’euros à investir. Les actions sont plus adaptées aux investisseurs disposant d’un large capital et étant prêt à bloquer cette somme pour un investissement à long terme.

Depuis peu, des intermédiaires financiers (brokers ou courtiers) proposent aux investisseurs particuliers de spéculer via des CFD sur action. Il s’agit d’instruments financiers à effet de levier qui vous permettent de démultiplier votre investissement et obtenir des commissions beaucoup plus réduite. Attention toutefois il y a des risques, les CFD peuvent mener à des pertes dépassant votre investissement initial, ce qui n’est pas le cas des actions. Ces intermédiaires financiers sont des courtiers en ligne de CFD régulés par l’AMF et la banque de France (Plus500, IG, ETX Capital, AvaTrade…)

Comparaison d’un achat d’actions et d’un achat de CFD

Les CFD sont bien plus adaptés aux traders particuliers (Attention, cela ne va pas dire qu’ils sont moins dangereux !). Prenons l’exemple d’un achat d’actions et dun achat de CFD sur une action française cotant 50 euros en bourse. Dans notre exemple, l’investisseur gardera sa position une semaine et l’action cotera 52 euros au bout des 5 jours (soit une performance de 4%) après quoi il cloturera sa position.

comparaison-achat-action-bourse-trading-cfd-commission-profit

L’exemple ci-dessus est flagrant, pour la même stratégie, les CFD ne vous coutent que 11.5 euros de commissions contre 36 euros pour les actions. Mais surtout, vous n’avez eu qu’à investir 250 euros pour votre stratégie de CFD (il s’agit de la marge requise) alors qu’il vous aurait fallu 5,000 euros pour construire la même stratégie avec des actions. Le retour sur capital (bénéfice / investissement initial) est bien plus élevé avec les CFD, ce qui permet aux investisseurs particuliers de réaliser des profits importants sans avoir besoin d’un immense capital, c’est le principal avantage des CFD. En échange cependant, vous devez payer des frais de financement, il s’agit d’un taux d’intérêt que vous payez sur l’argent que le broker vous prête (ici le broker vous prête fictivement 5000-250 = 4750 euros et ce taux est de 0.03% par jour dans l’exemple) et vous risquez des pertes supérieures à vos 250 euros de mise de départ.

Les frais des courtiers d’actions (banques, boursorama, bforbank…) peuvent de plus être bien plus élevés pour des actions cotant sur des bourses étrangères ou des ETF. Les brokers de CFD proposent quant à eux des spreads serrés sur de nombreux sous-jacents (actions du monde entier, forex, indices, matières premières, options biniaires…)

N’hésitez pas à consulter nos tests complets sur Plus500, IG, ETX Capital et Avatrade pour découvrir l’offre complète de ces brokers en ligne de CFD régulés en France.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*