mercredi , 26 avril 2017
Accueil » Stratégies » Analyse technique » Analyse Technique et CFD : introduction aux chandeliers japonais

Analyse Technique et CFD : introduction aux chandeliers japonais

Auteur :

Chandelier Japonais et figures techniques appliquées aux stratégies sur trading de CFD

Utilisés dès 1600 par les japonais pour analyser les cours du riz, les chandeliers japonais ont été popularisés par Steve Nisson. Ils tiennent leur nom du dessin formé par la distance parcourue entre le cours d’ouverture et le cours de fermeture (corps du chandelier) et la ligne parcourue entre le plus bas et le plus haut du cours sur la fréquence considérée (ombre du chandelier)

Analyse Technique - graphique - chandelier japonais

Analyse Technique – graphique – chandelier japonais

Les chandeliers japonais sont très utilisés en analyse technique car ils permettent de visualiser par exemple la volatilité quotidienne d’un actif tout en observant sa tendance sur  plusieurs mois. De plus, il existe des figures de chandeliers japonais caractéristiques (des formes ou des combinaisons) qui peuvent vous permettre de formuler des hypothèses sur l’évolution du cours de l’actif et ainsi anticiper certaines tendances. Pour tous les exemples ci-dessous, nous prendront une fréquence de 1 jours (1 séance), chaque chandelier représentera donc l’évolution de l’actif sur une séance.

Le Marteau et le Pendu

chandeliers-japonais-figures-retournement-haussieres-marteau

Chandeliers Japonais : marteau

Le marteau est constitué d’une longue ombre en dessous, d’un petit corps en haut de cet ombre et d’absence d’ombre au-dessus de ce corps. Cette figure suggère une hausse future si elle arrive après une longue tendance baissière. La figure inverse est un pendu, elle suggère une baisse future si elle arrive après une longue tendance haussière.

Le Doji

Chandelier Japonais - figure de retournement - doji

Chandelier Japonais – figure de retournement – doji

C’est la forme de chandelier la plus célèbre. Le corps n’est représenté que par un trait fin (le cours d’ouverture et de fermeture de l’actif sur la séance sont égaux), plus la taille de l’ombre est élevée, plus cela suggère un déséquilibre du marché. Quand le trait est placé au milieu de l’ombre, on parle de doji simple (A). Cette figure représente une indécision du marché et est souvent suivi par un mouvement prononcé dans un sens ou dans l’autre le lendemain. Si le trait est plus dans la partie haute de l’ombre (E), le cours a plus de chance d’évoluer à la hausse le lendemain et inversement si celui-ci se situe dans la partie basse (D). Si le trait se situe à l’extrémité de l’ombre, on parle de doji dragon s’il s’agit de l’extrémité haute (B) et de pierre tombale s’il s’agit de l’extrémité basse (C). Ces figures caractéristique sont souvent suivi par un mouvement fort dans le sens du doji (forte hausse après un dragon et forte baisse après une pierre tombale). Il est conseillé s’utiliser d’autres indicateurs techniques comme les indicateurs de momentun (MACD et RSI) afin de déterminer la direction de l’actif après un doji.

L’Etoile du Matin et l’Etoile du Soir

Une étoile du soir est formée par l’enchaînement de trois chandeliers caractéristiques. Un premier chandelier positif à grand corps et petit ombre, un chandelier supérieur et au corps plus petit (il peut être positif ou négatif) puis un chandelier négatif symétrique au premier. Cette figure suggère un retournement potentiel de tendance à la baisse quand celle-ci apparait après une longue tendance haussière. L’étoile de matin est l’exact opposé et suggère un retournement potentiel de tendance à la hausse quand celle-ci apparait après une longue tendance baissière ou quand elle se fait au niveau d’un support « fort » comme un retracement de Fibonacci.

Chandelier Japonais - figure - étoile du matin - étoile du soir

Chandelier Japonais – figure – étoile du matin – étoile du soir

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*