samedi , 27 mai 2017
Accueil » Fondamentaux » CFD : Concepts d’ « effet de levier » et de « niveau de marge »

CFD : Concepts d’ « effet de levier » et de « niveau de marge »

Auteur :

Les CFD sont des produits à effet de levier

Qu’est-ce qu’une transaction à effet de levier ?

Les transactions à effet de levier (également appelées « transactions sur marge ») qui sont proposées via les CFD peuvent être vues sous deux angles différents :

  • Elles permettent d’amplifier les faibles variations quotidiennes d’un sous-jacent donné (= effet de levier)
  • Elles permettent de ne déposer qu’une partie du montant à investir, pas tout (= niveau de marge)

Ces niveaux de marge varient selon les brokers de CFD, la classe d’actif (actions, indices, devises, matières premières…) et le niveau du sous-jacent. Certains brokers peuvent offrir des niveaux de levier pouvant aller jusqu’à 200 (équivalent à une marge requise de 0.5%) selon la classe d’actif du sous-jacent. Ainsi en immobilisant seulement 1 000 euros, vous pouvez prendre une position en CFD représentant une exposition de 200 000 euros. Cet effet de levier (ou niveau de marge) vous permet de multiplier vos profits mais peut aussi, dans le cas où le sous-jacent évolue dans le sens contraire de votre scénario, multiplier vos pertes (qui peuvent excéder votre dépôt de marge de départ).

Si le sous-jacent évolue significativement de façon très contraire à votre position et que votre niveau de marge déposé (aussi appelé dépôt de marge) ne suffit plus à couvrir vos pertes, il vous sera demandé d’effectuer un dépôt supplémentaire sur votre compte, de réduire ou de clôturer votre position.

Effet de levier et Marge: CFD vs action

Effet de levier Marge:  Investissement CFD vs. investissement en action « classique »

Transaction sur marge et intérêts

Lorsque vous achetez un CFD, vous ne déposez que la marge requise (qui sert principalement à couvrir vos potentielles pertes auprès du broker CFD), vous empruntez donc implicitement de l’argent pour payer ce contrat, un emprunt sur lequel vous payez des intérêts (appelés intérêts de financement par la plupart des brokers). Il est donc conseillé d’utiliser les CFD pour des investissements à court-terme. Les positions ouvertes et closes dans le même jour ouvré ainsi que les positions short (nette vendeur) ne sont par exemple pas soumises à ces intérêts sur position en CFD.

Vidéo de présentation de l’effet de levier par IG : 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*