dimanche , 28 mai 2017
Accueil » Stratégies » Analyse Technique et momentum : les principaux indicateurs RSI et MACD

Analyse Technique et momentum : les principaux indicateurs RSI et MACD

Auteur :

Les Indicateurs de Momentum : des indicateurs techniques clés pour les stratégies de trading sur CFD

La MACD et le RSI sont les deux indicateurs de momentum les plus utilisés en analyse technique. Ce sont des indicateurs dynamiques qui sont généralement représentés sous forme de graphique et qui permettent de confirmer ou infirmer des tendances de cours.

Analyse Technique et CFD - indicateur de momentum - RSI et MACD

Analyse Technique et CFD – indicateur de momentum – RSI et MACD

La MACD

La MACD (Moving Average Convergence Divergence en anglais) est la différence entre deux moyennes mobiles exponentielles de périodes différentes. Pourquoi les moyennes mobiles utilisées sont-elles exponentielles? Pour donner plus d’importance aux cours récents dans la courbe, donc lui donner un dynamisme plus sensible aux changements récents.

Le créateur de cet indicateur conseil de lui associer une moyenne mobile exponentielle un peu plus courte appelée ligne de signal. Lorsque la MACD traverse à la hausse la ligne de signal, un signal d’achat est suggéré et inversement à la baisse. Le signal de la MACD arrive encore plus tôt que le croisement des moyennes mobiles simples à 50 jours et 100 jours par exemple, vous permettant de faire des hypothèses sur un croisement futur de celles-ci.

Le RSI

Le RSI (Relative Strength Index en anglais) est un indicateur de la force interne d’une valeur. Il se calcul en formant un rapport entre les moyennes des hausses et les moyennes des baisses. Welles Wilder, le créateur du RSI recommande d’utiliser un RSI sur 14 jours. Le RSI est calculé de telle sorte que sa valeur s’étale toujours de 0 à 100. Un RSI inférieur à 30 suggère que l’actif est survendu et devient donc un candidat à l’achat. Un RSI supérieur à 70 suggère que l’actif est suracheté et devient donc un candidat à la vente.

De plus, ces deux indicateurs peuvent être utilisés pour constater des divergences entre eux-mêmes et le cours de l’actif. Si la MACD (ou le RSI) évolue en tendance haussière alors que le cours du sous-jacent évolue de façon baissière ou latérale sur la même période, on parle de divergence haussière et il y a toutes les chances pour que la tendance du cours de l’actif se retourne et devienne haussière. Si la MACD (ou le RSI) évolue en tendance baissière alors que le cours du sous-jacent évolue de façon haussière ou latérale sur la même période, on parle de divergence baissière et il y a toutes les chances pour que la tendance du cours se retourne et devienne baissière.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*