samedi , 22 juillet 2017
Accueil » Actualités » Ford entraine la chute du secteur automobile en bourse – Trading CFD

Ford entraine la chute du secteur automobile en bourse – Trading CFD

Auteur :

Le constructeur automobile Ford a abaissé ses prévisions de bénéfices pour 2014 la nuit dernière à Wall Street. Cette nouvelle a affecté l’ensemble du secteur automobile outre atlantique mais aussi en Europe ce matin à l’ouverture.

A deux jours de l’ouverture du Mondial de l’auto Paris, Renault, Peugeot et Volkswagen ont ouverts en baisse de respectivement -1.54% et -1.02% et -1.0% à l’ouverture de la séance alors que le CAC40 (l’indice boursier global des actions françaises) est lui en hausse de plus de 1% à l’heure où nous écrivons ces lignes. Les équipementiers automobiles accusent aussi le coup avec Valeo, Faurecia et Continental en baisse jusqu’à -1.50% sur la séance jusqu’à maintenant.

Ford dégringole sur la bourse de New York

Selon l’analyse de la banque d’investissement spécialisée dans le secteur automobile, Bank of America Merrill Lynch, l’alerte envoyée par Ford et les craintes que l’entreprise à émise sur l’évolution des volumes et de prix en Europe ont des implications négatives pour les constructeurs automobiles européens. « Les attentes sur ces deux marchés sont trop élevées », poursuit l’analyste.

Ford fait face à de nombreuses tensions (rappels massif de véhicules défectueux, pertes importantes en Europe, crise en Russie…). Le constructeur américain a ainsi dû diminuer ses prévisions de bénéfice annuel de plus de 1 milliards de dollars dans un communiqué paru la nuit dernière. A New York, l’action Ford a dégringolé de -7.47% pour clôturer la séance à 15.11 dollars.

Analyse technique de l’action Renault

L’action Renault dessine actuellement un profil technique intéressant. Nous avions depuis quelques jours un scénario haussier sur le titre, les indicateurs de momentum sont proches de niveaux survendus et était jusqu’à aujourd’hui en tendance haussière. L’action avait rebondi sur le support clé des 56.00 euros et l’éloignement des moyennes mobiles laissait assez de place au titre pour un potentiel de hausse significatif. Néanmoins, la nouvelle d’hier a provoqué la cassure du canal haussier que le titre suivait depuis le mois d’aout, ce qui pourrait entraîner une nouvelle phase baissière.

analyse-technique-renault-octobre-2014

Comment spéculer sur l’action Renault

Tous les brokers de notre classement proposent des CFD sur Renault, une des actions françaises les plus populaires auprès des investisseurs particuliers. N’hésitez pas à consulter notre avis sur Plus500, IG, ETX Capital ou AvaTrade pour découvrir le broker le plus adapté à vos besoins ainsi que celui proposant l’offre la plus attractive sur le CFD Renault. Découvrez aussi pourquoi de nombreux investisseurs se tournent vers le trading de CFD plutôt d’acheter des actions en bourse.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*