mercredi , 22 novembre 2017
Accueil » Actualités » Les investisseurs de Playtech approuvent le rachat de Plus500

Les investisseurs de Playtech approuvent le rachat de Plus500

Auteur :

Les investisseurs de Playtech viennent d’accepter le rachat du broker de CFD listé sur le London Stock Exchange Plus500 pour un montant de 459.6 million de Livres Sterling. Selon le compte rendu de l’assemblée générale extraordinaire des investisseurs de Playtech qui avait été planifiée à cet effet, 100% des votants ont approuvé la proposition de rachat du courtier en ligne dont les négociations sont en cours depuis Juin 2015.

investisseurs-playtech-rachat-plus500

Plus500 avait déjà accepté le rachat

La transaction avait elle-même été approuvée par le conseil d’administration de Plus500 le 16 Juillet dernier. Malgré l’opposition de Odey Asset Management, un fond d’investissement spécialisé dans les technologies qui avait accumulé une participation supérieure à 30% dans le broker en ligne de CFD (Contract for Difference), les investisseurs de Plus500 avaient voté à la majorité en faveur du rachat des actions en bourse du broker pour un prix équivalent à 4 Livres Sterling par action lors d’une assemblée générale extraordinaire convoquée pour l’occasion. Plus500, qui avait enregistré la meilleure performance boursière de 2014 parmi les brokers cotés en bourse et qui affolait les compteurs de croissance en termes de nouveaux clients, a été brusquement stoppé dans son élan à la suite d’un enquête de la FCA sur la gestion de la lutte contre le blanchiment d’argent mise en place par le courtier.

Certains détails restent à finaliser

D’après les termes de l’offre, les investisseurs de Plus500 recevront 4 Livres Sterling en cash pour chaque  action du broker détenue. Le capital sera entièrement absorbé par Brighttech Capital Investments SA, une filiale de Playtech qui deviendra ainsi la holding financière derrière le broker de CFD. Les investisseurs de Playtech ont également exprimé leur souhait de délister l’action Plus500 du marché boursier de Londres après que l’ensemble des actions soit détenu par la holding en question. La finalisation du deal est encore soumise à certaines conditions légales incluant notamment l’approbation du régulateur financier. D’après les responsables les mieux informés des deux entités, le rachat devrait être officiellement finalisé d’ici le 30 Septembre 2015. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant des développements de cette transaction.

Il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour Plus500. Nous placions en effet énormément d’importance dans le fait que Plus500 soit une entreprise listée sur le marché de Londres. Cela obligeait le broker à une plus forte transparence envers les clients et les investisseurs mais nous assurait aussi de la bonne situation financière de l’entreprise. Néanmoins, nous ne pensons pas que Playtech fasse une erreur et nous pensons même que le développeur de logiciel sait très bien ce qu’il fait et a simplement profité de la chute du prix de l’action Plus500 pour acquérir un broker porteur à prix cassé. Playtech posséde déjà le broker à forte croissance Markets et vient aussi de prendre le contrôle de AvaTrade il y a quelques mois. Nous réévaluerons la place de Plus500 dans notre classement des meilleurs brokers de CFD régulés dès que nous disposerons de plus amples informations.

Dans l’intervalle, n’hésitez pas à consulter notre avis sur Plus500 et à visiter le site du broker en utilisant notre lien sécurisé qui vous permettra de profiter du soutien de notre équipe.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*