vendredi , 22 septembre 2017
Accueil » Actualités » Multiplication des introductions en bourse – Opportunité pour les CFD?

Multiplication des introductions en bourse – Opportunité pour les CFD?

Auteur :

On savait déjà que 2014 était une année riche en IPO internationales (Introduction en bourse, la première fois qu’un titre traite sur le marché listé après qu’une société ait rendu publique une partie de son capital), avec notamment les introductions très médiatisées de King.com, de Moncler, les nombreuses IPO de sociétés de biotechnologie aux Etats-Unis ainsi que l’introduction la plus attendue de l’année pour Alibaba prévue pour le troisième trimestre 2014.

Il semblerait maintenant que la tendance s’exporte en France, après Euronext la semaine dernière, la Coface et Altos Worldline viennent officiellement de confirmer leurs intentions d’introduction en bourse à Paris. Euronext, l’opérateur de marché global issu de la fusion de plusieurs places boursières européennes, Coface, l’assureur-crédit filiale de Natixis et Atos Worldline, filiale de Atos spécialisée dans les paiements électroniques entreront en bourse avant la fin du mois de juin.

ipo-introduction-bourse-paris-investissement-cfd-meilleur-broker

Comment spéculer sur les IPO via les CFD? Faut-il le faire?

Les introductions en bourse représentent une opportunité intéressante pour les traders de CFD qui recherchent le plus souvent à établir des stratégies à court-terme voire à moyen-terme. En effet, les jours (voire les semaines) qui suivent une IPO sont en général suivis d’une forte volatilité du cours de la société concernée. La plupart des investisseurs ayant accès aux allocations d’IPO sur le marché primaire sont des investisseurs institutionnels (banques, fonds d’investissements, fonds de pension…), ce n’est que lors de l’ouverture de la cotation sur le marché public que les autres investisseurs peuvent décider d’acheter ou vendre le titre selon qu’ils pensent que le cours d’émission est surévalué ou sous-évalué, créant ainsi de la volatilité sur le prix.

Quel broker en ligne choisir?

Sachant cela, la plupart des courtiers en ligne de CFD spécialisés sur les CFD action s’empressent d’ajouter les sociétés concernées à leur offre de sous-jacents en permettant à de nombreux investisseurs particuliers de spéculer pendant les premiers jours de cotation d’une nouvelle valeur. Le seul broker à proposer une large gamme de sous-jacents action sans commission est Plus500. IGMarkets offre aussi de de nombreux CFD sur actions mais charge une commission de 10 EUR minimum par transaction sur les CFD action (cette offre est donc plus appropriée pour les traders souhaitant prendre de larges positions).

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*