mercredi , 26 avril 2017
Accueil » Types d'ordres » Pip, Tick, spread, cotation : définitions, explications et mises en situation

Pip, Tick, spread, cotation : définitions, explications et mises en situation

Auteur :

Pip, Tick : définition, mise en situation et exemples

« Pip » est l’acronyme de « percentage in point » pour certaines sources. Le pip est l’unité de variation ou de cotation du taux de change d’une paire de devises. Le taux de change d’une devise (ou monnaie) est le cours (c’est-à-dire le prix) de cette devise par rapport à une autre, et qu’on appelle paire de devises le fait de définir une cotation de la valeur relative d’une monnaie contre une autre dans le marché des changes.

Le pip est la plus petite variation possible sur une paire, correspondant généralement au quatrième chiffre après la virgule. Par exemple sur la paire EUR/USD, la variation la plus faible est de 0.0001. Si l’EUR/USD passe de 1.3278 à 1.3279, on dit qu’il y a une variation de 1 pip à la hausse.

Le pip représente un pourcentage différent et non fixe pour chaque parité, qui dépend de la devise dans laquelle on choisit par convention d’exprimer le taux de change et du nombre de décimales de la cotation.

Le tick est l’équivalent du pip pour les autres classes d’actif (les actions ou les matières premières par exemple). On parle de « tick size » en anglais, qui signifie taille du tick. Cette taille peut être de 0.1, 0.01, 0.001 ou 0.0001. La « tick size » définit la taille de la variation minimum de l’actif. Une action avec une taille de tick de 0.01 pourra évoluer de 12.45 à 12.46 par exemple mais ne pourra jamais coter 12.453. Il faut donc toujours faire attention à la « tick size » des actifs sur lesquels on investit surtout lorsqu’on utilise des ordres limites.

pip-tick-spread-cotation-definition

Spread : définition, mise en situation et exemples

Le spread est un mot anglais qui désigne en général l’écart ou le différentiel entre deux taux ou deux prix. Sur le marché des changes (Forex), on appelle « spread bid/ask » l’écart entre le cours « acheteur » et le cours « vendeur » d’une devise contre une autre. Le spread bid/ask est exprimé en pip. Sur les  autres classes d’actif , le spread bid/ask est exprimé en tick.

Par exemple, si la valeur d’achat (ask) de la parité EUR/USD est 1.5763 et celle de vente (bid) 1.5760 alors le spread est de 0.0003, à savoir 3 pips. Le spread est une mesure de la liquidité du marché. Plus le spread est proche de zéro, plus ont dit que le marché est liquide.

Le spread est en réalité la commission que le courtier (ou broker) va toucher sur la transaction.

Cotation, bid-ask : définition, mise en situation et exemples

Dans le domaine du trading, on appelle « cotation » le prix d’un actif à un instant « t ». Par exemple en Forex, la cotation de l’EUR/USD est de 1.3278 le 26 juillet 2013. Il faut traduire cette cotation par « 1 euro équivaut à 1,3278 dollars américains ». L’euro est la devise cotée au certain (puisqu’elle vaut toujours UN), tandis que le dollar est la devise cotée à l’incertain (puisqu’on ne connaît pas sa valeur sans avoir vu auparavant une page de cotation).

La devise de gauche est appelée la devise de base (ici EUR), celle de droite est appelée la devise de contrepartie ou devise de contre-valeur (ici USD). Et la cotation se lit toujours dans le même ordre (on exprime la devise de base en fonction de la devise de contrepartie).

La différence de cotation est exprimée en pip. Par exemple, si le cours passe de 1.4307 à 1.4309, alors le cours est monté de 2 pips.

Il est impératif de connaître et de maîtriser l’ensemble des termes ci-dessus ainsi que leurs applications avant de s’engager dans le trading de CFD.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*