mardi , 21 novembre 2017
Accueil » Stratégies » Analyse technique » Analyse Technique et CFD : Bandes de Bollinger et Stratégies de trading

Analyse Technique et CFD : Bandes de Bollinger et Stratégies de trading

Auteur :

Le Bandes de Bollinger : un indicateur d’analyse technique très utilisé

Les bandes de Bollinger ont été développées au début des années 80 par John Bollinger et sont depuis devenues un des indicateurs techniques les plus utilisés, notamment dans le trading de devise.  Les bandes de Bollinger sont représentées par deux courbes placées à distance fixe au-dessus et au-dessous d’une moyenne mobile donnée, elles forment donc deux canaux et sont représentées à une distance correspondant un nombre défini d’écarts-types au-dessus et en-dessous de la moyenne mobile. Les paramètres standards des bandes de Bollinger consistent à utiliser une moyenne mobile de référence à 20 jours avec une bande supérieure et inférieure situées à 2 écarts-types de cette moyenne mobile.

Analyse Technique et CFD - les bandes de Bollinger

Analyse Technique et CFD – les bandes de Bollinger

Théoriquement, il y a plus de 95 % de chance que l’évolution de la valeur s’établisse entre les deux bandes. Si les marchés sont volatils, l’écart-type croit et les bandes s’éloignent donc de la moyenne. Si les marchés sont calmes, les bandes ont tendance à se resserrer. Les bandes permettent ainsi une analyse dynamique du prix et de la volatilité de l’actif.
Les bandes de Bollinger ne permettent pas de déterminer de niveaux d’achat ou de vente et doivent donc être utilisées en association avec d’autres indicateurs techniques.

Comment interpréter les bandes Bollinger ?

Lorsque le prix de l’actif se rapproche de la bande de Bollinger inférieure, les analystes considèrent que l’actif est sous-évalué et devient donc un candidat à l’achat. Lorsque le prix de l’actif se rapproche de la bande de Bollinger supérieure, les analystes considèrent que l’actif est sur-évalué et devient donc un candidat à la vente.

Ces niveaux relatifs d’achat et de vente doivent toujours être pris en compte dans un certain contexte ainsi qu’au regard d’autres indicateurs techniques, et notamment les indicateurs de momentum (MACD, RSI…) qui peuvent suggérer des divergences haussières et baissières pouvant confirmer les niveaux d’achat ou de vente relatifs.

Des hypothèses peuvent également être formulées sur l’évolution des bandes. Un resserrement significatif des bandes suggèrent une augmentation de la volatilité des cours de l’actif à venir. Cet indicateur peut donc être utilisé pour anticiper une tendance plus prononcé dans un sens ou un autre. La direction de la tendance reste en effet inconnue mais d’autres indicateurs techniques peuvent être utilisés pour formuler des hypothèses sur cette direction (haussière ou baissière).

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*