mardi , 21 novembre 2017
Accueil » Fondamentaux » Vente à découvert – différences actions et CFD

Vente à découvert – différences actions et CFD

Auteur :

La vente à découvert est une expression très utilisées sur les marchés financiers et que les investisseurs débutants ont parfois du mal à saisir. En effet, pour le commun des mortels il est possible d’acheter des actions en bourse et de les vendre après les avoir détenues sur un compte titre pendant une période de temps variable. Il est en réalité possible de vendre un action que l’on ne possède pas. C’est notamment très utile pour les traders qui souhaitent spéculer à la baisse sur des actifs qu’ils ne possèdent pas dans leur portefeuille.

vente-decouvert-differences-actions-cfd

La vente à découvert concrètement

La vente à découvert sur les marchés boursiers consiste à vendre un actif que l’on ne possède pas. Comment cela est-il possible ? En réalité, vous n’allez pas réellement vendre cet actif mais vous allez l’emprunter auprès d’un broker moyennant un taux d’intérêt et c’est ce même broker qui vendra pour vous l’actif concerné. Pour clôturer votre position, vous devrez racheter l’actif concerné en espérant que son cours ait baissé. Si tel est le cas, votre bénéfice représentera la différence entre le cours de vente et le cours d’achat moins le taux d’intérêt de l’emprunt de l’actif sur la période concernée. C’est ce qu’on appelle la vente à découvert. Si le prix baisse, vous pouvez racheter l’action à un prix inférieur en faisant un bénéfice sur la différence. Si le prix des actions augmente, vous devez les racheter à un prix plus élevé et vous perdez de l’argent.

exemple-vente-a-decouvert

Les limites de la vente à découvert sur action

Suite à de nombreux incidents, et notamment des cas de vendeurs à découvert n’ayant pas pris les dispositions pour couvrir leurs positions, l’activité de vente à découvert est aujourd’hui très encadrée. La plupart des pays ayant un marché financier développé ont engagé, à partir de l’été 2008, des actions de restrictions de la vente à découvert. Il est très difficile pour les investisseurs particuliers de vendre à découvert et en cas de forte volatilité sur les marchés ou sur un actif en particulier, les places de bourse ont la possibilité d’interdire la vente à découvert sur cet actif.

Les CFD – un moyen de vendre a découvert sans restrictions

Comme vous le savez déjà, les CFD permettent à un investisseur particulier de spéculer à la hausse comme à la baisse sur n’importe quel actif financier, c’est l’un des principal avantages de cet instrument. Par définition, vendre un CFD revient à effectuer une vente à découvert (vous bénéficier de la baisse de l’actif avec un effet de levier moyennant un intérêt). Néanmoins, un CFD est un contrat de gré à gré (entre vous et le broker), vous n’êtes donc pas soumis aux restrictions sur la vente à découvert des régulateurs et des places de bourse. N’hésitez pas à consulter notre classement des meilleurs brokers de CFD en fonction des actifs disponibles et nos avis sur Plus500, IG, ETX Capital et AvaTrade.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*